QUELS SONT NOS PROJETS EN PREPARATION ET EN COURS ?

PROJETS EN COURS DE REALISATION

  • • Achat et aménagement de deux maisons, l’une à Etterbeek, l’autre à Saint-Gilles (à l’intermédiaire de l’asbl UP SOLO). Les immeubles accueilleront des jeunes, hommes et femmes, pour des périodes de transit et, pour partie, pour des occupations de longue durée. Les jeunes seront suivis, directement ou indirectement par les CPAS compétents.
  • • Financement du renouvellement des installations de sécurité de la Maison Maternelle du Brabant Wallon qui accueille, notamment, des jeunes mères victimes de violences.
  • • Poursuite du financement des travaux au Centre de Willerzie (Namur) de la « Cité Joyeuse » destinés à aménager un centre d’apprentissage à l’autonomie des jeunes hébergés au Home de Bruxelles.
  • • Financement de l’aménagement de logements destinés à accueillir des jeunes devant quitter le Home « Clair Matin » (Drogenbos), suivis par des éducateurs du Home dans leur apprentissage à l’autonomie.
  • • D’autres soutiens, de montants moins importants, à 6 autres projets.

ENGAGEMENTS FERMES DONT LE DEBOURSEMENT SE FERA EN 2017

  • • Achèvement de l’aménagement des maisons d’Etterbeek et de Saint-Gilles.
  • • Willerzie (cf. supra) : financement de la dernière phase des travaux.
  • • Jumet : une association en cours de formation, composée de S&L, l’Ilot (Bruxelles) Relogeas (Monceau-sur-Sambre), Credal (Louvain-la-Neuve), le RBDH (Rassemblement Bruxellois pour le Droit à l’Habitat) et Logement pour tous (AIS), va acquérir un ensemble de maisonnettes situées à Jumet à destination d’habitat intergénérationnel.
  • • Payoke (Anvers) : financement partiel de deux appartements refuges à acquérir par Payoke, asbl qui offre une aide aux femmes tentant d’échapper, à Anvers, à la traite humaine.
  • • Picardie Laïque : financement du renouvellement des cuisines du restaurant aménagé dans l’abri de jour situé à La Louvière.
  • • À toi mon toit : Participation au financement d’un programme de rénovation de 5 maisons situées à Chièvres et destinées à des habitats groupés, par cette asbl, qui est le service logement de l’asbl Compagnons (AIPL Mons).
  • • Le Foyer des Orphelins, Liège : financement d’un habitat qui accueillera des jeunes devant quitter le Home à 18 ans. Cet habitat sera soit en construction traditionnelle, soit le résultat de l’assemblage de 6 conteneurs maritimes aménagés en logements par le COF, Centre d’Orientation et de Formation (Amay). S & L a, par ailleurs, introduit cette technique de construction auprès de plusieurs centres d’accueil. À notre impulsion, plusieurs installations de conteneurs sont prévues.
  • • Solidarité Femmes : participation au financement de la rénovation des cuisines de ce refuge pour femmes battues situé à Houdeng (La Louvière).
  • • Habitat Groupé Thudinien : financement d’une partie de l’aménagement intérieur d’un habitat qui hébergera des jeunes adultes souffrant de déficiences cognitives ou physiques.
  • • Foyer le 26 : participation au financement d’un appartement accompagné destiné à accueillir des jeunes femmes, avec ou sans enfant, qui ont dû fuir le domicile conjugal, souvent pour des raisons de violence.
  • • Financement de l’aménagement d’un espace de vie commun d’un ensemble de 10 kots aménagés dans une ancienne fonderie de Monceau-sur-Sambre.
CREATION DE L’ASBL CAPUCHE

Cette asbl a regroupé, outre S&L, l’asbl SOS JEUNES et l’asbl ABAKA. Ces deux associations de Bruxelles sont actives dans l’hébergement d’urgence de jeunes, et leur suivi. Cette association présente l’avantage d’associer des compétences complémentaires : l’hébergement et le suivi des jeunes, d’une part, les compétences nécessaires à la préparation et la réalisation d’un projet immobilier, dans ses aspects juridiques, immobiliers et financiers.

CAPUCHE a, notamment, pour objectif le montage de projets intergénérationnels, et l’hébergement stable (par opposition au logement de transit) de la catégorie de jeunes les plus défavorisés.

Capuche travaille sur deux projets importants à Bruxelles, dont l’achat et l’aménagement d’un immeuble de minimum 10 studios à destination d’habitat intergénérationnel.

Capuche a introduit auprès de la Région Bruxelloise un dossier de demande d’agréation en tant qu’Association d’Insertion par le Logement.